top of page
  • Photo du rédacteurAnne Jourdain

Lézarder ou tenter une approche...

Votre texte est très certainement brillant, il doit pourtant former ce qu'on appelle un gris typographique afin de former une belle composition. Pour cela, il ne doit pas comporter de lézardes...



Garder ses distances

Le gris typographique est le gris généré visuellement par un texte. Il dépend essentiellement de l'approche et on ne parle pas ici de technique de drague ! Non, il s'agit ici de l'espace entre chaque lettre aussi appelé crénage.

L'approche permet la bonne lisibilité du texte. Elle est automatiquement générée par la fonte (ou police de caractère) utilisée. Cependant lorsqu'on souhaite que le texte soit justifié (aligné à droite et à gauche), il peut se créer des blancs dans le texte. On voit alors apparaître ce qu'on appelle des lézardes. Peu esthétiques, ces trous ainsi créés rendent la lecture difficile et peuvent détruire une belle mise en page.

Certains et/ou certaines préfèrent alors mettre leur texte en fer à gauche (texte aligné sur la gauche seulement). La mise en page n'est alors plus la même.

Pourtant, il suffit simplement de corriger l'approche pour avoir un gris de texte irréprochable. Cela peut se faire manuellement mais la plupart des logiciels professionnels de mise en page permettent de le faire automatiquement.


Savoir ferrer

Il existe différents modes pour mettre en forme un texte. Comme nous l'avons vu ci-dessus, on peut justifier un texte en alignant les lignes à droite et à gauche. Mais on peut aussi décider de mettre son texte en drapeau.

Il s'agit alors de ferrer le texte à gauche ou à droite, c'est-à-dire l'aligner sur un seul côté. Ce texte que vous lisez est ferré à gauche.

Il faut savoir que pour un site internet, il est très difficile d'éviter les lézardes. Trop de paramètres entrent en compte, à commencer par la taille de l'écran. Il vaut alors mieux envisager de mettre son texte en drapeau ; on sera plus certain qu'il s'adaptera correctement selon la taille de l'écran sur lequel il apparaîtra.

Mettre son texte en fer à gauche (ou à droite) exige cependant que l'on fasse attention à ce que les lignes soient équilibrées. Alterner des lignes courtes et longues complique la lecture et ne permet guère une mise en page harmonieuse.

Des détails qui comptent

Enfin pour une belle mise en page de votre texte, il faut veiller à quelques détails qui feront toute la différence. En premier lieu, évitons les mots isolés sur une ligne, ceux que l'on nomme les "orphelins", surtout s'ils ne font que 3 ou 4 lettres. Non seulement ils perturberont la mise en page mais ils feront buter la lecture. De même, la dernière ligne d'un paragraphe qui se trouverait sur la colonne suivante serait orpheline et pas très heureuse...

Pour finir, si vous utilisez les césures, faites bien attention qu'elles soient bien placées et qu'il n'y en ait pas plus de trois à suivre, votre lecteur vous en remerciera !


Ce ne sont ici que quelques petits trucs et astuces de graphistes, il en existe bien d'autres quand on connaît le code typographique. C'est pourquoi il est important de faire appel à un professionnel pour faire une mise en page de qualité.

Après une formation traditionnelle en graphisme (oui le graphisme existait avant les ordinateurs !) et 32 ans de travail dans l'édition (entre autres), je pense que vous pouvez prendre mes conseils au pied de la lettre et faire appel à moi !

Posts récents

Voir tout

留言


bottom of page